Brèves

DU COIFFEUR À LA MAQUILLEUSE. Elégant comme Céladon et superbe à faire se pâmer toutes les Phèdre, il semblait que l’Hyppolite de l’Elysée n’avait pas besoin d’adjuvant pour séduire. Or, Le Point a révélé le 24 août que la maquilleuse attitrée du nouveau président a présenté une facture de 26 000 euros pour ses bons offices pendant les trois […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Brèves

  1. Dépenses électorales:
    On nous a parlé longtemps des banques refusant d’accorder un crédit à la candidate du FN.
    L’élection a eu lieu…
    Toujours silence sur le ou les banquiers prêteurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.