Connexion
S'abonner

« Cent métiers » au Faouët (Morbihan)

Le laboureur m’a dit en songe : « Fais ton pain ! Je ne te nourris plus. Gratte la terre et sème. » Le tisserand m’a dit : « Fais tes habits toi-même. » Et le maçon m’a dit : « Prends la truelle en main. » Comment ne pas évoquer, devant l’exposition du Faouët, le premier quatrain du sonnet fameux où Sully-Prudhomme nous montre [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !