Connexion
S'abonner

« Il faut expulser l’islam de la cité »

L’appel à la résistance de Jeannette Bougrab

Elle n’a jamais eu froid aux yeux, elle revient avec des propos d’un rare courage. Deux ans après les tueries de Charlie Hebdo et de l’Hyper Casher, Jeannette Bougrab publie un manifeste de combat contre la barbarie islamiste et ceux qui la protègent. Cette fille de harkis, ancienne secrétaire d’Etat et ancienne présidente de la Halde, accuse les politiques et les médias français de « complicité ».

Jeannette Bougrab a été très mal traitée au moment de la mort de Charb. On l’a accusée d’usurper sa relation avec le dessinateur assassiné, les médias n’ont pas supporté qu’une Arabe musulmane dise la vérité sur l’islam. Elle a été menacée de mort et traînée avec Pascal Bruckner devant les tribunaux pour « islamophobie ». « Poursuivie par l’éternelle pléiade des idiots utiles de l’islamo-salafisme », rappelle l’hebdomadaire Marianne.

« Les médias m’ont lynchée », déclare-t-elle aujourd’hui. « Les amis de Charb ont été dégueulasses avec moi. Je n’étais pas du bon milieu, je n’appartiens pas à cette famille de Charlie Hebdo. »

Ses Lettres d’exil, sous-titrées La barbarie et nous, écrites depuis la Finlande où elle est partie vivre avec sa fille May, dénoncent la bienveillance politico-médiatique au service des promoteurs du communautarisme islamiste : voile, burkini, ramadan. « En Algérie, on se bat pour porter le bikini, en France on protège le burkini ! » Jeannette Bougrab condamne les choix de perdition faits par la droite comme par la gauche depuis 30 ans : « On veut construire des mosquées alors qu’il n’y a plus de bibliothèques dans les quartiers. Les imams ont remplacé les instituteurs. La situation s’est aggravée depuis mon départ. »

« La violence est omniprésente dans l’islam »

Elle évoque une France « gangrenée par l’islamisme » et égrène la litanie des morts : Charlie, le Bataclan, le 14 juillet à Nice, le père Hamel, le couple de policiers de Magnanville, les militaires français, les adolescents, les enfants… « L’idée qu’en France on est protégé, est une erreur. On n’est plus protégé. »

De son exil géographique, elle fustige « l’exil intérieur » auxquels sont assignés avec elle les millions de Français meurtris par la terreur et exaspérés par ce qu’elle appelle « l’empire du déni » : « La guerre contre Daesh est une chose. Mais le combat contre les bien-pensants occidentaux en est une autre, à bien des égards plus complexe et sournoise. Il est vital que nous commencions, dès à présent, cette déradicalisation des esprits. »

Plus politiquement incorrect encore et plus précis, celle qui se déclare Française, Arabe et musulmane se dit « excédée d’entendre autour d’elle que sa culture est pure tolérance, alors que la violence y est omniprésente » :

« Qu’on cesse de m’opposer la religion de l’amour d’un islam imaginaire par crainte de m’entendre proférer la vérité. Moi, la fille de musulmans, je crois qu’il n’y a pas d’autre choix pour la France que d’expulser l’islam de la cité. (…) N’avons-nous plus le désir et l’amour de la France ? »

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

15 commentaires

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

valere - 26 septembre 2017

C'est irréaliste compte tenu de:
- la natalité chez ceux qui sont déjà chez nous
- le taux d'arrivée des nouveaux "migrants"
- la faiblesse et la lâcheté de nos dirigeants
- le désir des mondialistes d'affaiblir l'Europe en la "diversifiant".

Le plus dingue, c'est Philippe de Villiers, péremptoire, qui dit que la remigration (IMPOSSIBLE!) doit se faire dans le respect!
Comme les Acadiens chassés par les Anglais,
Comme les Allemands chassés de Prusse Orientale
Comme les Pieds Noirs chassés du Maghreb...

ampres - 26 septembre 2017

La reconquista est possible, mais ardue et coûteuse en vies humaines et aura sûrement lieu, car l'histoire des hommes se répète sans aucun arrêt ou seulement quelques poses de durée variables.
Plus le réveil du vrai peuple français trahis depuis des lustres sera long, plus âpre sera cette reconquête.
Jeannette saura-t-elle réveiller le peuple pour bouter le mal hors de nos murs?

cincinatus - 26 septembre 2017

L'envahisseur a pour lui la foi (certes de mrd) et la démographie.
Nous sommes un vieux peuple déchristianisé, abruti d'américanismes et ne procréant plus guère.
Où voyez-vous une possibilité de reconquête?

valere - 26 septembre 2017

INCOHERENCE
Jeannette se dit musulmane et veut expulser l'islam....

anne29 - 26 septembre 2017

Bravo Madame encore une fois pour votre lucidité.

ampres - 26 septembre 2017

L'apostasie étant punie de mort dans la belle 'religion de paix', elle joue peut-être la prudence en pratiquant une takiya inverse en se proclamant donc musulmane, bien que ses propos ne fassent aucun doute sur ce qu'elle pense. Il n'y a en tout cas rien dans ses affirmations qui ne soit contestable, surtout en ce concerne nos politiques et leurs porte-paroles médiatiques champions de la trahison.

anne29 - 27 septembre 2017

l'islam radical oui

Alain - 27 septembre 2017

Soit vous voulez défendre la France et son identité contre l'Islam en soumettant les musulmans ( dhimitude inversée comme certains d'entre eux l'estiment "normale" et souhaitable pour les protéger des salafistes) ou en expulsant ( remigration) ceux qui ne veulent pas se soumettre, et vous en prenez les moyens, quelque soit le coût ( pas nécessairement exorbitant, en tous les cas moins que la soumission !).
Soit vous vous soumettez - bon gré /mal grès - en estimant vain de combattre, "irréaliste" face aux courants complices opposés et leurs multiples motifs.
Mais il y a du cynisme à spéculer sur une défaite imputable à une absence de résistance en partie nourrie par votre défaitisme . " Dieu se rit des hommes qui se plaignent des mots dont ils chérissent les causes" (Bossuet)
Qui peut prédire l'issue du combat ? "Les hommes combattent , et Dieu donne la victoire" ( Ste Jeanne d'Arc).

Orazio - 29 septembre 2017

Oui parce-qu'il faut vraiment faire la distinction entre l'islam (idéologie) et musulmans adeptes forcés de cette idéologie . On ne choisi pas d'être musulman et pour ceux qui rejettent l'islam il n'y a pas d'autre nom qu'apostats (condamnés à mort) ou ex-musulmans (condamnés à mort) par l'islam. Le problème n'est pas le musulman mais bien l'islam qui endoctrine et emprisonne le musulman, donc se débarrasser de l'islam c'est donner la possibilité aux musulmans de se libérer! Et par là empêcher la radicalisation qui menace nos sociétés occidentales! Le problème c'est l'islam!

bipbip60 - 29 septembre 2017

Et alors ? N'est-elle pas la mieux placée pour sonner le tocsin ? J'ai une véritable admiration pour cette femme courageuse ! Il doit y en avoir beaucoup d'autres qui font le même constat, mais qui n'ont pas encore la " niaque " nécessaire pour vider leur sac !

Samy - 30 septembre 2017

S'il étaient tous comme elle ,la cohabitation serait peut être possibilité, ça fait du bien de voir un musulmans/musulmane dire la vérité, cette valeur est tellement mis au rebut de nos jours, après faudrait connaître ses vraies raisons et pourquoi tout les autres nous vendent , politiques inclus,que l'islam est une religion d'amour, de paix et de tolérance

ARNAUD Jean-Loup - 3 octobre 2017

Un appel courageux auquel je suis , comme de très nombreux anonymes , désireux de répondre , sans savoir comment faire. L'omerta ne se pratique pas qu'en Corse et dans les terres mafieuses.

michelet - 27 novembre 2017

encore une qui dit la vérité mais personne ne l écouté et mieux comme dit la chanson elle doit être exécuté

michelet - 27 novembre 2017

Charles martel REVIENT SVP

alain peulet - 29 mars 2018

Ne pas oublier la faiblesse et la lâcheté de la majorité des Français qui son déjà soumis et résignés ..! Sans parler de l'autocensure ... critiquer l'islam c'est de la provocation à la haine , critiquer la France c'est de la liberté d'expression .... alors que faire avec des politiques collabos ???

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !