Connexion
S'abonner

Stéphane Bern, miroir aux alouettes ou homme de la situation ?

Grâce à Nicolas Sarkozy qui avait pour les Qatariotes les yeux de Chimène – au point d’ailleurs de convier aux cérémonies du 14 juillet 2007 leur émir d’alors Tamin ben Hamad Al-Thani – ils sont chez eux chez nous et savent très bien que leur force de frappe financière leur permet tout et même le pire. Comme ce joli [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !