Lénine disséqué par Stéphane Courtois

En avril 1917, dans les colonnes de L’Action Française, Jacques Bainville s’interrogeait sur la suite des événements dans la tumultueuse Russie. « La révolution de palais de 1917 s’est terminée dans la rue et on ne sait plus trop où elle va, parce que, ne l’ayant pas prévue, on ne l’a pas dirigée ». Quoique fin observateur des […]

Tugdual Fréhel

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.