La pantalonnade des exclusions chez les Républicains

« Formidable adaptation du Dîner de cons », a jugé Rachida Dati tandis que Gilles Boyer y voyait un « plaisir d’humour » et Wauquiez un « gag ». Qu’évoquaient-ils là ? La dernière comédie à succès d’un théâtre parisien ? Le spectacle d’un nouvel humoriste ? Nullement ! Il s’agissait de la réunion, mardi, du bureau politique de LR, qui, normalement, n’est pas le […]

Guy Rouvrais

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.