Les communistes chinois libèrent… le camembert

Cela ressemblait à un mauvais gag : le gouvernement chinois avait pris en otages notre camembert, notre roquefort, notre brie, et plus généralement tous nos fromages à pâte molle. Pendant deux mois, il a été interdit à nos producteurs de ces fromages d’exporter vers la Chine. Pourquoi ? Parce que les douaniers chinois s’étaient soudain avisés que […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.