Licenciements : le calculateur ministériel crée un malaise à gauche

Le plafonnement des dommages et intérêts en cas de licenciement considéré comme injustifié est l’un des points les plus contestés de la nouvelle « loi Macron », élaborée par le ministre du Travail, Muriel Pénicaud. L’ancienne directrice des ressources humaines du groupe Danone sait toutefois de quoi elle parle, ce qui change évidemment des ministres du travail […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.