Au musée du Louvre : Plein air

Peintre assis dans la nature, la planche à dessin sur les genoux, absorbé dans son travail : motif dans le motif qui se trouve fréquemment dans les études de paysage faites in situ. Ce personnage se promène du XVIIe au XIXe. Nicolas Vleughels, directeur de l’Académie royale de France à Rome dans les années 1720, incitait les pensionnaires à des […]

Samuel Martin

Pour poursuivre la lecture :


2 commentaires sur “Au musée du Louvre : Plein air

  1. La grande époque d e la peinture a été de la Renaissance au XVIIIe siècle ( citons Jean Clouet, Raphaël, Michel-Ange, Léonard de Vinci, Velázquez, Rubens, Rembrandt, Champaigne, les Le Nain, Watteau, Goya, Fragonard, Chardin )

  2. Maintenant, la peinture moderne ressemble à n’importe quoi. Cette soit disant peinture, ce soit disant art de l’art moderne me font penser à 3 choses : à un canular du XIX siècle, qui est véridique. Un peintre connu a fait peindre un tableau par la queue d’un âne e t l’a fait constater par un huissier et a mis sa signature célèbre. Quand il a montré sa peinture au public, parce qu’il était signé d’une signature connue, le public s’est manifesté d’admiration. Quand il a montré la signature de l’huissier, que ce tableau a été peint par la queue d’un âne, le public s’est montré tout penaud. 2e chose : j’ai vu à une émission animalière que des singes au jardin des Plantes ( héritage de nos rois ) peignent des tableaux qui sont vendus à Londres comme tableau. Un livre titré ” Mémoire d’un amnésique ” a eu un énorme succès commercial. Et, pourtant, les pages étaient vides!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.