Via Mayotte, 50 000 migrants étrangers pour La Réunion et l’Europe ?

La petite île française de Mayotte est submergée par une migration économique d’une ampleur sans précédent. Un glissement de terrain survenu le 10 janvier en a fait prendre conscience au-delà des Mahorais eux-mêmes. Ce jour-là, une mère et ses quatre enfants, qui vivaient dans un bidonville du nord de l’île, ont trouvé la mort dans des […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


2 commentaires sur “Via Mayotte, 50 000 migrants étrangers pour La Réunion et l’Europe ?

  1. Je constate que Francis Bergeron ne partage pas la meme analyse que l’africaniste Bernard Lugan sur Mayotte « ile française »…Il faut revenir à VGE et à son gouvernement de l’époque qui ont considéré le résultat du référendum sur l’indépendance des Comores ile par ile,en respectant le résultat de chacune et non dans sa globalité:l’ONU a donné tort à la France et chaque année elle est condamnée par cette Assemblée de New-York.Il suffirait que la France suive les directives de l’ONU pour ne plus avoir à trainer ce boulet…Une fois n’est pas coutume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.