Connexion
S'abonner

Du couscous à l’UNESCO

On savait notre monde fou, mais à ce point ! Figurez-vous qu’après « L’art du pizzaïolo napolitain », « Les savoir-faire du meunier liés à l’exploitation des moulins à vent et à eau », « L’art de fabriquer et de jouer du kamantcheh/kamanche, instrument de musique à cordes frottées » et « Les pratiques liées à la croyance viet en les déesses-mères des [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés