L’insulte

Les stigmates de la guerre civile au Liban. Déjà connu pour ses films West Beyrouth (1998) et L’Attentat (2012) pour lequel il avait été entendu par le tribunal militaire du Liban – car ayant tourné en Israël – Ziad Doueiri est un habitué des sujets brûlants et complexes. Son dernier film commence par une bête altercation. A […]

Dominique Bourcier

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.