Sous-marins nucléaires lanceurs d’engins

Un renouvellement « sous contrainte de coût ». Le remplacement des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la classe Le Triomphant, pilier maritime – et l’on pourrait même dire pilier tout court – de la dissuasion nucléaire française étant envisagé d’ici à la fin des années 2020, le directeur des applications militaires (DAM) du Commissariat à l’énergie atomique […]

Magnus Martel

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Sous-marins nucléaires lanceurs d’engins

  1. Alors que la France est menacée de mort par le goutte-à-goutte de l’immigration- invasion (cf Giscard), la dissuasion nucléaire ressemble de plus en plus à une version récente de la ligne Maginot. Là aussi, comme en 1870, il ne faut pas qu’il manque un bouton de guêtre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.