Échos

DES GENDARMES AU TOUQUET. Furieux des « conditions indignes » (ni guérites pour s’abriter de la pluie, ni WC) dans lesquelles ils devaient faire le pied de grue en toute saison devant le manoir – vide – de Brigitte Macron au Touquet (voir Présent du 4 janvier), les CRS s’étaient mis en arrêt maladie puis, avec l’appui de leurs […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.