Lutte anti-djihadiste : la duplicité de l’État français se poursuit

Mercredi 21 février, alors qu’il progresse au sein d’une colonne de véhicules de la Force Barkhane sur l’axe reliant Gao à Ménaka dans l’Est du Mali, un VBL (véhicule blindé léger) explose au contact d’un engin explosif improvisé (EEI ou IED en anglais) radiocommandé. C’est dans le même secteur qu’il y a un peu plus d’un […]

Magnus Martel

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.