Front national : derniers jours pour un nom

Marine Le Pen l’a révélé jeudi : une courte majorité de membres du Front national se sont prononcés pour un changement du nom de leur parti. On s’interrogera sans doute sur la fiabilité de ce type de référendum interne. Mais les frontistes n’ont pas une pratique de la fraude, à la différence des socialistes, par exemple, dont […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


2 commentaires sur “Front national : derniers jours pour un nom

  1. Marine Le Pen dit que le nom FN fait peur à celles et ceux qui s’apprêteraient à voter ou rejoindre le mouvement national.
    Si ce nom fait peur aux mous, alors celui de la présidente devrait encore plus les repousser car qui dit Le Pen dit FN. Enfin, c’est juste mon avis d’adhérent depuis 34 ans.

  2. Un simple avis de nouvel adhérent…
    Le nom Le Pen faisait repoussoir par l’image du père. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, du moins pour une grande majorité de sympathisants issus de tous bords, droite et gauche confondus.
    Marine rassemble sur son prénom, sa personnalité, sa vision de la politique et de la France. Une sacrée nuance.
    Je pense qu’il est bon de marquer l’évolution. C’est un nouveau départ avec une réelle envie de résultat pour l’avenir de notre Pays.
    Il y a urgence. Le changement de nom est un balisage nécessaire pour ce grand dessein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.