SNCF : la grève du 22 mars sera très politique

Un éditorialiste des Echos remarquait il y a peu que si les Français sont très favorables à la réforme de la SNCF, c’est parce que « nombre d’usagers ont l’impression d’être devenus des usagés ». Simple jeu de mots ? Le sigle SNCF fait pour sa part l’objet de nombreux détournements humoristiques, destinés, le plus souvent, à brocarder ces salariés […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.