Échos

APRÈS LA PROFANATION DE SAINT-DENIS. Vive réaction de Marine Le Pen à l’invasion de la basilique Saint-Denis par des migrants africains cornaqués par la Coordination des sans-papiers et le collectif Femmes en lutte 93. La présidente du Front national a dénoncé cette « profanation de la nécropole de nos rois » orchestrée par des nervis d’« extrême-gauche […] prêts à […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Échos

  1. SAINT DENIS:
    Je me souviens y être allé pour une visite culturelle avec une association versaillaise il y a 4 ou 5 ans.
    L’unique fonctionnaire présente dans ce « musée » était une jeune maghrébine qui nous toisa d’un œil narquois…
    Je me promis de n’y plus aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.