L’unanimité… ou presque

Dans ces moments dramatiques, on aimerait que la France unanime se retrouve derrière ses représentants civils et militaires, derrière ses politiques, derrière ses intellectuels et ses religieux. Exercice très difficile, exercice quasiment impossible, car ce que nous vivons actuellement, nous le devons pour partie à ces figures politiques, à ces intellectuels, qui n’ont pas su […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.