Connexion
S'abonner

Le Hellfest promeut l’antichristianisme

Interview de Thierry Barnole Thierry Barnole est le président de l’association « Les Amis du collectif pour un festival Hellfest respectueux de tous ». — Le prochain Hellfest aura lieu les 22 & 24 juin à Clisson, ce festival est le 3e en France par sa fréquentation. Votre association vient d’obtenir la mise en examen de son régisseur et de son [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

3 commentaires

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

yog - 26 avril 2018

C'est ridicule, le hellfest présente aussi bien des groupes chrétiens qu'anti-chrétiens, et M. Barnole le sait très bien. Votre manichéisme systématique empêche toute analyse précise des groupes véhiculant une idéologie vraiment dangereuse de ceux proposant un "spectacle". (je vous aide : il n'y en a que très peu au Hellfest, par contre certains groupes de Black Metal savent présenter une image très forte, cf Watain, Shining, etc...)

(bonus ; il a aussi été reproché, par le même collectif, à certains groupes du Hellfest de véhiculer des idées d'extrême-droite, ca vous dérange moins je pense ... ?)

Yog - 28 avril 2018

Après lecture de l'article, les propos tenus sont totalement mensongers :

- Le groupe Down a annulé sa tournée européenne de 2016 suite à une sortie de très mauvais gout de son leader Philip Anselmo, cela n'a rien à voir avec l'action de cette association (source : https://www.billboard.com/articles/columns/rock/7256372/down-phil-anselmos-cancels-european-tour-nazi-salute ). Il ne s'agit pas d'un salut nazi effectué "à plusieurs reprises" mais plutôt d'une (unique) tirade d'un gout effectivement très douteux (l'alcool, tout ça...).

- Il est à noter que le délit de blasphème n'existe pas, en France. (article détaillé ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Blasphème#Blasphème_et_droit_dans_le_monde ).

"« Près d’un pays sur deux (47 %) dispose de lois ou de politiques qui pénalisent le blasphème (insulte à la religion), l’apostasie (abandon de la foi) ou la diffamation (dénigrement ou critique de certaines religions ou de la religion, en général)"

Dont 16 % de pays européen.

- Enfin, les gens de ce collectif qui semblent vouloir "du débat" censurent abondamment leur "blog", qui reste la seule part visible de leur action.

etc....

Beaucoup d'énergie dépensée et de temps perdu pour empêcher des gens des réunir, dans leur bon droit.

marco susmelj - 9 mai 2018

Questi frustrati dalla vita, vogliono solo farsi pubblicità, ma non capiscono, che solo pochi, decidono di seguire, se mi contattano, li faccio portare a un concerto dei Christian Death. Loro hanno bisogno di vivere una vita"normal", non devono essere per forza amanti dei Ramstein, ma fare una vita ricca di divertimento, uscire
fare l'amore, conoscere tanta gente

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !