La culture de la violence à l’extrême gauche

Il ne faut pas dire extrême gauche quand on parle des casseurs mais « ultragauche ». Pas d’amalgame ! L’extrême gauche ce sont des gens bien, des élus convenables. Si Mélenchon a fait machine arrière dans un rétropédalage aussi ridicule que son premier réflexe : « Je me suis dit, ah ça, des gens qui empêchent une manif du 1er Mai […]

Caroline Parmentier

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.