Le ministre vert à des bleus à l’âme

Hulot C’était une « bonne prise » de Macron, un atout dans le gouvernement qui aurait dû participer à la gloire du chef de l’Etat : Nicolas Hulot, qui avait refusé à tous ses prédécesseurs d’endosser l’habit ministériel, avait accepté d’être dans l’équipe d’Edouard Philippe. Mais ce « poids lourd » est devenu poids mort. Il a compris qu’il n’était […]

Guy Rouvrais

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.