La semaine politique

Pas d’énergie marémotrice pour les Insoumis. La « marée populaire » sonnée à la corne de brume par le castro-chaviste Jean-Luc Mélenchon a eu samedi dernier, telles les « déferlantes » précédentes de la même eau étale, et comme dans la chanson de Jacques Brel, « le cœur à marée basse ». Une marée au coefficient déficient. Marée vaseuse également dans […]

Jean Cochet

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “La semaine politique

  1. ah la chère sénatrice! que ne prône-t-elle la déliquescence des moeurs et l’invasion migratoire au pays de ses pères? sa patrie est la république? donc sa patrie est l’anti France!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.