Gouvernement socialiste otage de l’extrême gauche en Espagne

Le gouvernement minoritaire de Mariano Rajoy remplacé par le gouvernement ultra-minoritaire de Pedro Sánchez, ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’Espagne. Et cela même si Mariano Rajoy a présidé à la transformation d’un Parti populaire (PP) libéral conservateur en parti libéral-libertaire, s’imaginant pouvoir ainsi s’étendre vers le centre. Avec les affaires de corruption qui […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


2 commentaires sur “Gouvernement socialiste otage de l’extrême gauche en Espagne

  1. De toute façon, chaque fois que les socialistes ont été au pouvoir en Espagne, cela a été la catastrophe, l’augmentation et la ré-augmentation du chômage! D’ailleurs c’est la 1re chose qui m’est venu à l’esprit quand j’ai appris la nomination d’un socialiste. N’oublions pas que Gonzalez a laissé 22% de la population active espagnole au chômage. Aznar l’a descendu à 11%. Zapatero l’a remonté à 26%. Rajoy l’a redescendu à 22%. Je suis sûr qu’il va remonter à Sanchez. Au plus, le Front Populaire Espagnol avait failli livrer l’Espagne à la Russie de Staline, avait menacé d e faire perdre l’Espagne, entre autres, à la Catalogne, et sous le général Franc, la Catalogne est resté espagnole et Sanchez, j’en suis sûr, va faire perdre la Catalogne à l’Espagne.
    Les grands hommes d’Etat qu’a eu l’Espagne ont été Isabelle la Catholique, Charles Quint, Felipe II, Carlos III, le général Miguel Primo de Rivera, le général Francisco Franco ( d’ailleurs, nos médias bien-pensants oublient de préciser que l’Espagne franquiste a connu la plus grosse croissance économique du monde d’après la Seconde guerre mondiale après le Japon, est devenue le 1er producteur et 1er vendeur au monde d’huile d’olive, s’est mis à vendre le s meilleures motos mondiales de trial ), José Maria Aznar Lopez

  2. De plus, cela est vraiment scandaleux. D’un côté Rajoy a été poussé à la démission sous prétexte de pots d e vin de son parti mais le leader de Podemos qui se prétend être le parti des pauvres, des travailleurs, s’est offert une villa de 600 000 euros! Comprenne qui pourra ou cela montre la bêtise du peuple qui a voté le maintien à la tête de Podemos de son leader! En plus, comme j’ai dit, je suis d’autant plus sûr que Sanchez va enlever à l’Espagne la Catalogne qu’il est à la fois l’otage de l’ extrême-gauche et des séparatistes catalans et l’indépendance de la Catalogne va faire le jeu de s islamistes. C’est bien la peine qu’Isabelle la Catholique ait conclu la Reconquista!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.