Grèves SNCF : on replie les banderoles

Le 12 juin devait constituer le point d’orgue des trois mois de grèves de la SNCF. On verrait ce qu’on verrait. C’était la journée sans trains, la « journée de la colère cheminote ». Vous êtes-vous aperçus que cette journée n’était pas une journée de grève « ordinaire » ? Un RER sur deux sur la ligne C, 2% de plus de grévistes […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.