Camps de migrants hors d’Europe : il était temps d’y penser

Traiter les demandes d’asile « localement », c’est-à-dire au départ ou à proximité des pays d’origine des demandeurs d’asile afin d’endiguer l’afflux, le déferlement (quotidien) de « migrants » sur les côtes européennes mais également de mettre des bâtons dans les roues des passeurs et autres ONG complices, sans qui le chemin vers l’Europe est irréalisable, en créant des […]

Pierre Malpouge

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.