En amuse-bouche de notre Hors-série BD (en kiosque le 28 juin) : Marsault, dessinateur de la fin du monde

Autodidacte tenté un court instant par la gauche, Marsault a basculé dans la réaction, la dénonciation des fiottes, lesbiennes et autres entités de la fin des temps. Son dessin est clair, noir et blanc, parfois un peu de rouge. Pas de sentiments, mais un affrontement brutal avec le conformisme. Son personnage principal, Eugène, pilote le char d’assaut ou la R25 pour écraser quelques échappés de la Gaypride ou du MacDo. Si la R25 est parfaite, on peut regretter le choix du M1 Abrams, il aurait pu opter pour le T-90. Même faiblesse en matière de référentiel musical, il fait la promotion de Lemmy Kilmister, fondateur du groupe britannique Motörhead. On subodore des motivations plus symboliques que politiques. Erreur de jeunesse ?

Pas certain que tous les lecteurs de Présent apprécient l’humour sanguinolent et alcoolisé de Marsault, mais pas plus qu’ils n’apprécient le monde dans lequel nous sommes tenus de vivre. Un monde dans lequel les films pornos sont mis à la disposition des gamins avant même qu’ils ne sachent lire, alors les dessins de Marsault à côté, c’est de la petite bière. Ou plutôt du Kiravi pour Gérard, l’autre personnage fétiche de Marsault, le retraité du temps où les clients pouvaient encore griller des Gitanes sans filtre au comptoir.

D’ailleurs les ligues de vertu féministes et droit de l’hommistes ont obtenu plusieurs fois la fermeture des pages Facebook du dessinateur. Rien de bien méchant, rarement de politique et c’est probablement dommage. On sent une retenue qui ne cadre pas avec le reste. Si le dessin est épuré, voire léché, les sujets sont vulgaires, drogués, débiles et hyperviolents. Le titre de son avant-dernier album résume tout le programme : Dernière pute avant la fin du monde. C’est publié chez Ring, et sa BD du XXIe siècle présente tout de même l’intérêt de ringardiser définitivement l’ignoble Charlie Hebdo, après Marsault plus rien ?

 

 

Thierry Bouzard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.