Daesh et le tech, ça rime

Scandale à Perpignan à la suite de la diffusion depuis le 18 juin sur YouTube (d’où TV Libertés a en revanche été exclue) du dernier clip du rappeur marseillais Elams, où l’on voit des centaines de jeunes brandissant des armes, cependant qu’un bambin d’environ 5 ans pointe un pistolet vers la caméra. Or ce clip a été tourné au Bas-Vernet, dans les locaux d’une association sportive et culturelle subventionnée par la mairie. Michel Thooris, secrétaire général du syndicat France police-Policiers en colère, a déposé plainte auprès du procureur de la République en précisant que, dans ce clip, Elams « fait l’apologie des gangs et du narcotrafic ».

Présent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.