Panache

Si la photo de l’Assemblée nationale voilée par un immense drapeau arc-en-ciel, l’emblème des gays, a fait le tour du monde à la grande joie de l’ex-Vert François de Rugy, titulaire du « perchoir » et à l’origine de l’initiative, elle a scandalisé pas mal de Parisiens déjà excédés par le pavoisement de l’Hôtel de Ville et de nombre de passages piétons, si bien que l’un d’eux s’en est pris audit drapeau. Ce qui lui a valu d’être arrêté pour « vandalisme ». Miracle : loin de se prétendre « déséquilibré » comme tant de délinquants, l’interpellé s’est revendiqué avec panache comme « membre de la droite radicale et militant anti-LGBT ».

Présent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.