« Sans-dents » et sourds de surcroît

Alors que, mercredi matin encore, le ministre de la Santé Agnès Buzyn évoquait la présentation le 10 juillet du plan pauvreté, l’Elysée l’a renvoyée à la rentrée, prétendant que ces annonces seraient « inaudibles » en plein mondial de foot s’ajoutant au Tour de France.

Présent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.