Oignez vilain…

Procès à Lyon d’un clandestin malien de 21 ans qui avait insulté et tabassé deux bénévoles (dont l’une chargée de « ramasser les déchets laissés par les migrants ») de l’association humanitaire où il prenait ses repas. Mais qui lui auraient « mal parlé ». A l’audience, où il a osé se présenter en victime du racisme, le hors-la-loi s’en est tiré avec 8 mois de prison, dont 4 avec sursis, aucune mesure d’expulsion n’étant prise à son encontre.

Présent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.