Mais c’est une armée sous-équipée

Popularité et opulence ne vont pas toujours de pair. La situation matérielle de nos forces armées en témoigne. Les deux petits incidents du défilé du 14 Juillet : l’inversion de la traînée de couleur d’un des avions de la Patrouille de France, dans le ciel parisien, et l’accrochage de deux motards devant la tribune présidentielle n’ont […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.