Zemmour : « Les écologistes sont partisans du local pour les salades et du global pour les hommes. Ils dénoncent le libre-échange, mais refusent la fermeture des frontières aux migrants »

Le cimetière des éléphants écologistes est plein à craquer. Avant Nicolas Hulot, il y avait eu Cécile Duflot, Dominique Voynet, Antoine Waechter, Brice Lalonde. Et tant d’autres, dont les noms ont déjà été oubliés. Ministres démissionnaires ou virés, présidentiables lilliputiens, apparatchiks enfermés dans leurs combines de partis, ou idéalistes victimes de querelles picrocholines, les verts n’ont jamais réussi à s’imposer dans la vie politique française, alors même que leurs thématiques, au départ marginales, étaient reprises par tous.http://premium.lefigaro.fr/vox/politique/2018/08/31/31001-20180831ARTFIG00031-eric-zemmour-l-insoutenable-legerete-des-verts.php

Présent

3 commentaires sur “Zemmour : « Les écologistes sont partisans du local pour les salades et du global pour les hommes. Ils dénoncent le libre-échange, mais refusent la fermeture des frontières aux migrants »

  1. On a pas accès à tout l’article du Figaro, mais ce qui est résumé ici e st bien éclairant.
    Le prochain sera aussi, comme les autres, un épouvantail….plus ou moins rouge ou vert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.