Entre étudiants et migrants, il faut choisir

Pour la seconde fois en une semaine, les dizaines de migrants qui squattent les arcades de la halle Puget, juste devant la faculté d’économie et de gestion de l’université d’Aix-Marseille, se sont violemment affrontés le 25 septembre, certains d’entre eux étant armés, selon France 3, de « longs couteaux courbés » ressemblant à des sabres. Aussi le rectorat a-il dû confiner les étudiants « absolument paniqués » de la faculté voisine derrière les grilles de l’université. La situation est si inquiétante que, de l’aveu du doyen Pierre Granier, « on a peur de perdre 50 % de nos étudiants sur Marseille l’an prochain » car « plus aucun parent ne voudra inscrire son enfant dans notre faculté ». Pour toute réponse, la préfecture s’est défaussée sur « un groupe de travail constitué de personnel de la ville, de l’université et du département ».

Présent

2 commentaires sur “Entre étudiants et migrants, il faut choisir

  1. La bande des « longs couteaux courbés » a encore frappé !!

    VIiiiiiiiiiite une cellule psychologique……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.