Patrick Jardin « a la haine » et il a bien raison

Il y a quelques années, quand un « jeune » de banlieue expliquait à la télévision qu’il « avait la haine », les journalistes n’avaient pas de mots assez forts pour expliquer pourquoi cette haine était normale, légitime, pour ne pas dire bienvenue et souhaitable : les discriminations, l’horreur d’habiter en banlieue, le manque d’argent, tout justifiait la haine. Aujourd’hui […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.