Quand une banque veut saisir un appartement… squatté

La chronique du centurion Le Parisien du 17 octobre relatait une histoire de fou, une histoire qui démontrait que la loi dans certaines circonstances n’est pas faite pour les bons citoyens mais contre eux. Ce mercredi-là, le matin, une mère de famille s’enchaînait à un poteau du parvis du tribunal de Bobigny après avoir apposé deux […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.