Des excuses tardives aux « enfants de Boches » norvégiens

Le coup d’œil de Philippe Randa Encore et toujours la IIe Guerre mondiale et ses drames connus ou ignorés : entre autres, celui de ces femmes norvégiennes qui ont commis, il y a 70 ans, le « crime » d’aimer un soldat de l’Allemagne vaincue. « Entre 40 000 et 50 000 Norvégiennes, soit 10% des femmes de 18 à 35 ans à l’époque, auraient […]

Philippe Randa

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.