La presse américaine éreinte Macron

Les Gilets jaunes, un autre Mai 68 De notre correspondant permanent aux Etats-Unis. – Face à la révolte des Gilets jaunes, la grosse presse américaine pouvait adopter deux attitudes : marginaliser le désordre, impliquer les casseurs et ainsi protéger Emmanuel Macron qui s’affiche comme le plus vif défenseur du globalisme en Europe ; ou bien pencher du côté des […]

Christian Daisug

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “La presse américaine éreinte Macron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.