Connexion
S'abonner

La presse américaine éreinte Macron

Les Gilets jaunes, un autre Mai 68 De notre correspondant permanent aux Etats-Unis. – Face à la révolte des Gilets jaunes, la grosse presse américaine pouvait adopter deux attitudes : marginaliser le désordre, impliquer les casseurs et ainsi protéger Emmanuel Macron qui s’affiche comme le plus vif défenseur du globalisme en Europe ; ou bien pencher du côté des [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

1 commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

gobert - 5 décembre 2018

Macron fut pour les mondialistes un simple kleenex: il a servi, on le jette!

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !