Colère et indignation sélective

La semaine passée, nombre de politiciens, complaisamment relayés par le Big Media, ont joué sur les peurs, afin de dissuader les Gilets jaunes d’aller manifester le samedi suivant, arguant de la présence “d’armes à feu”. Le samedi 8 décembre, personne n’a heureusement rien vu, mais cette manipulation indigne, a pu, en effet, dissuader certaines personnes de rejoindre les manifestants. Ce qui n’a pas empêché les troupes de choc de Christophe Castaner de saisir nombre d’armes dangereuses parmi les Gilets jaunes : lunettes de piscine, casques de vélo et fioles de sérum physiologique.

Cette semaine, alors que la prestation sur TF1, France 2, M6, BFMTV, CNews, LCI et Franceinfo d’Emmanuel Macron, annonçant des mesurettes de diversion, n’a convaincu que les éternels gogos, l’établissement politique et médiatique cherche désespérément à dissuader le déroulement d’un  Acte V des Gilets jaunes, samedi 15 décembre.

Alors que certains Gilets jaunes constatent l’instrumentalisation de l’attentat de Strasbourg visant à étouffer le mouvement populaire (la ministre de la Justice Belloubet ordonne carrément aux Gilets jaunes de “cesser après l’attaque de Strasbourg”), plusieurs politiciens éructent leur “colère” et “s’indignent” contre les réactions populaires postées sur les réseaux sociaux, s’interrogeant sur l’isochronisme, après  l’intervention télévisée élyséenne, entre l’attentat strasbourgeois et la tentative de dissuader les Gilets jaunes de maintenir la manifestation de samedi prochain.

Inverser le sens des mots constitue l’un des schémas de contrôle mental, au moins au niveau du subconscient, car l’indignation, la colère sont dirigées contre ces Français, par les professionnels de la politique, alors que ce sont précisément ces mêmes sophistes qui, par leur manque de courage et leurs lubies idéologiques, sont responsables des attentats à répétition depuis 2015 (255 morts, 1100 blessés).

Oui, la colère monte de tout le pays contre ces politiciens pleins de morgue, incapables de protéger le peuple français contre les fous furieux de l’islamisme. Ces politiciens qui se cachent derrière de grotesques imprécations et un incroyable enfumage de paroles creuses. Jusqu’à quand ?

Arnaud Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.