Les Républicains en voie d’éparpillement

Le 1er janvier 2017, François Fillon, après avoir gagné un mois et demi auparavant les primaires des Républicains, devant Juppé et Sarkozy, se posait en grand favori de l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai à venir. Une élection que les LR « ne pouvaient pas perdre », nous serinait-on à tous les échos. Vingt jours plus tard, avant de […]

Jean Cochet

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.