La révolte n’est plus seulement fiscale, c’est pourquoi elle continuera

La sixième journée de colère des Gilets jaunes s’est déroulée samedi. Le nombre de manifestants était en baisse à Paris, mais en progression en province, en particulier à Marseille, Toulouse, Lille, et aux frontières avec l’Italie et l’Espagne. Le ministère de l’Intérieur faisait état de 38 600 manifestants, et de 220 arrestations. Les « grands » médias n’ont retenu qu’une chose : […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “La révolte n’est plus seulement fiscale, c’est pourquoi elle continuera

  1. La révolte est celle du désespoir. La France meurt, les Français le sentent plus ou moins confusément. Ils font face à l’inexorable de la mort de notre pauvre pays.
    Le 9 mai 1940, on ignorait ce que serait le lendemain 10 mai .
    Aujourd’hui nous savons ce qui nous attend.
    Aujourd’hui, nous recevons de force 350.000 immigrés chaque année tandis que les femmes déjà immigrées remplissent les cliniques d’accouchement. Au contraire, nos enfants ne se marient plus, nos filles attendent 40 ans pour pondre un unique enfant, le PACS fait pour les homos n’intéressent que des couples hétéros (et encore pas pendant longtemps), les séminaires se ferment faute de candidats, les mosquées se multiplient…
    Joyeux Noël!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.