Qui va payer pour les immigrés de Nantes ?

La ville de Nantes est socialiste, sans discontinuité, depuis 1989. La ville de Nantes est donc généreuse par essence. Nantes et son maire socialiste, Johanna Rolland, digne « successeuse » (sic) d’Ayrault, qui fut un inénarrable Premier ministre de Hollande, a donc souhaité ouvrir sa ville aux immigrés, et spécialement aux immigrés érythréens et soudanais, dont on imagine […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.