La semaine politique

Numériquement, après plus d’un mois de manifestations, les Gilets jaunes s’amenuisent. Mais pas leur détermination et tant pis pour les commentateurs qui, prenant leurs désirs pour la réalité, parlent un peu trop vite d’« essoufflement ». Un « essoufflement » annonciateur d’un second souffle ? Quand la barbarie tient le haut du pavé Bien sûr, certaines violences, notamment celles visant […]

Jean Cochet

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.