Connexion
S'abonner

L’affaire du tueur Battisti inaugure notre cahier de doléances

Cela fait près de 40 ans que des tueurs italiens, parce qu’ils étaient d’extrême gauche, étaient protégés, notamment par la France. Battisti, l’un des pires (au moins quatre assassinats sur la conscience) dort enfin en prison, en Italie. Mais le travail de poursuite des grands criminels et de leurs complices n’est pas fini. Et parmi ces [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !