Européennes : les Gilets jaunes entrent dans la danse

Cela les démangeait. Et c’est assez logique et tentant : les sondages donnent actuellement 13 % des voix à une liste Gilets jaunes. La course est donc entamée, dans ce courant émergeant, pour rafler la mise. Le chanteur Francis Lalanne s’était positionné dès le mois de décembre. L’initiative a fait long feu. Mais mercredi l’un des Gilets jaunes les plus médiatisés, l’aide-soignante Ingrid Levavasseur, s’est placé en pole position, annonçant le lancement de sa liste. Les dix premières places, celles qui présentent une grande probabilité d’élection effective, sont déjà réservées. Pour choisir les 69 places suivantes, la sélection s’opérera de façon plus démocratique, nous annonce la rousse chef de file de cette première liste, intitulée RIC, comme Ralliement d’initiative citoyenne. Mais ces 69 autres places ne se convertiront sans doute pas en postes de députés.

Avec une étonnante complaisance, le gouvernement et l’état-major de LREM, ainsi que plusieurs dirigeants de LR, comme Bruno Retailleau et Christian Jacob, ont salué l’initiative. Mélenchonistes et RN, eux, font plutôt grise mine. C’est que les suffrages qui se porteront sur une liste GJ seront autant d’électeurs de moins pour les listes des partis politiques clairement opposés aux orientations gouvernementales.

« Tu es en train de trahir des milliers de personnes »

Mais déjà la liste GJ Levavasseur se retrouve chahutée par la découverte que Marc Doyer, 8e sur la liste, était candidat… macroniste en 2017, que Brigitte Lapeyronie, qui occupe la 5e place, était une responsable UDI, ce parti passerelle entre LR et LREM. Hayk Shahinyan, porte-parole de la liste, est un ancien responsable du Parti socialiste, etc. Découvrant ce qui ressemble un peu à une supercherie, les internautes se sont déchaînés. L’un d’eux résume bien le sentiment général : « Ce sera une liste “écologique”, le recyclage des déchets de la classe politique avec quelques néophytes pour donner le change et un badigeonnage en “jaune” pour être dans l’air du temps. »

Beaucoup des figures historiques des GJ ont également réagi négativement. « Je ne sais pas qui t’a achetée, Ingrid, qui t’a vendu du rêve, mais tu es en train de trahir des milliers de personnes », a tempêté le GJ Maxime Nicolle. Le GJ Eric Drouet, lui, a vite analysé les conséquences politiques d’une telle démarche : « Pas de liste Gilets jaunes ! Voter pour une liste Gilets jaunes, c’est voter Macron. » Drouet sait que les GJ sont écoutés parce qu’ils sont à la fois inclassables et populaires. Ramenés à 7 %, ou même 13 % de l’électorat, ils auront l’audience d’un parti protestataire pesant 7 à 13 % des voix. Sans plus. Qui plus est, ce capital d’électeurs pourrait bien devoir être partagé entre deux listes ou plus de GJ !

Même si, pour l’heure, le bénéficiaire d’une telle opération est Macron, ce serait cependant aller un peu vite en besogne que d’imaginer une manœuvre secrète qui aurait été orchestrée par Castaner, avec l’aide, pourquoi pas, de Benalla, pour circonvenir définitivement les GJ. Tout finissant par se savoir, il aurait été pour le moins risqué de mettre le doigt dans un tel processus. Mais il ne manque pas, dans les périphéries du macronisme, d’adeptes du billard à trois bandes, un Bernard Tapie en étant certainement l’un des plus beaux spécimens. Gageons qu’au nom du débat démocratique nécessaire, la liste ou les listes GJ trouveront sans problème mécènes et experts qui leur permettront d’être bien présents le 26 mai prochain.

Francis Bergeron

2 commentaires sur “Européennes : les Gilets jaunes entrent dans la danse

  1. Quelle connerie! Nouvelle manipulation de Macron! Ces gilets jaunes se rendent pas compte qu’il s jouent le jeu de Macron, qu’ils discréditent les gilets jaunes dont la force principale était d’être apolitique, les gilets jaunes qui ont manifesté qui vont voir le président qui a été d ‘une violence extrême contre eux, les calomnier ( “foule haineuse” ) tirer les marrons du feu, sortir vainqueur d’une élection qu’il aurait perdre! Merci le s idiots utiles. Pendant c e temps la France qui joue sa survie, au moment Merkel essaye d e baîllonner Alternative fur Deutschland ( eh oui, elle n’est pas Frédéric II ou Guillaume 1er ou Otto von Bismarck ou Helmut Kohl ), risque d’être mélangé dans un gouvernement mondial dirigé par la finance internationale où les hommes seront réduits à être de la main d ‘œuvre docile, bon marché, sous la lo d e la charia, la loi islamique alors que le grand-père de charlemagne, Charles Martel a arrêté les arabes à Poitiers, que Saint Etienne ou Etienne 1er a chassé les musulmans de Hongrie, que Felipe II, Venise, le pape ont battu les musulmans à Lépante, que Charles X, Louis-Philippe ont abattu la piraterie barbaresque en Méditerranée, qui sévissait aussi sur le s ports méridionaux européens, que la piraterie est revenue en Chine, sur la mer de Chine, en Somalie indépendante, sur l’Océan indien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.