Eurovision

Attentats de Paris, Dieudonné, Israël : les étonnants propos de Bilal Hassani, la « Conchita Wurst » (Autrichien transsexuel ayant remporté le concours de l’Eurovision en 2014) à la française, la « Priscilla folle du désert télévisuel », maghrébin et homosexuel revendiqué, choisi par les téléspectateurs de France 2 pour représenter la France à l’Eurovision 2019 est rattrapé par son passé. Plus précisément […]

Pierre Malpouge

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Eurovision

  1. Avec une chanson aussi décadente, aussi antinationale, la France ne gagnera toujours pas l’Eurovision. 2 fois de suite que la France choisit mal son candidat. Plutôt que de dénoncer l’homophobie, on ferait mieux de mettre une chanson de rappeler la façon écoeurante dont la France agit envers le s harkis, laisse sans réagir le FLN faire la chasse aux harkis ou une chanson qui d énonce le sort mort malheureux des chrétiens d’Orient ou une chanson qui d énonce la violence inadmissible, injustifiée du pouvoir envers les gilets jaunes. Mais ça ne risque pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.