Connexion
S'abonner

Brasillach, « l’absent de tout bouquet »

On a pu entendre l’indignation de Louis San sur France Info devant l’hommage rendu le 9 février au cimetière de Charonne envers Robert Brasillach, exécuté le 6 février 1945 pour collaboration ; le journaliste évoque sa tombe comme actuel « point de ralliement pour certains antisémites français, des individus au cœur des préoccupations des autorités ». Ce n’était pourtant pas un membre [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !