Quand les Pays-Bas « découvrent » qu’ils sont en guerre

Fusillade d’Utrecht Au lendemain de la fusillade perpétrée au cri d’« Allah Akbar » par le Turc Gökmen Tanis à Utrecht, la classe politique et les grands médias néerlandais ont beau tenter de se rassurer en évoquant l’hypothèse d’un « différend familial » et insister sur le fait que les Pays-Bas ont été jusque-là relativement épargnés par l’islamo-terrorisme, le […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.