Espagne : les gauches victorieuses, la droite molle punie

Déception en Espagne du camp national puisque le parti conservateur Vox, issu d’une scission de l’aile droite d’un Parti populaire (PP) alors en pleine dérive libertaire sous l’impulsion de Mariano Rajoy, n’a obtenu « que » 24 sièges au congrès des députés, la chambre basse des Cortes qui compte 350 sièges en tout. Un « que » à mettre entre guillemets […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


3 commentaires sur “Espagne : les gauches victorieuses, la droite molle punie

  1. Contrairement aux mensonges de RTL, il y a bien une nette progression d e Vox. Maintenant, dommage que cette montée n’est pas plus importante et je crains pour l’avenir de l’Espagne si les espagnols votent à gauche, pour les socialistes qui ont toujours été la trahison de l’Espagne, qui risquent de laisser perdre l’Espagne perdre le Pays Basque espagnol, l’Espagne être submergée de nouveau par l’Islam alors qu’elle a dû pendant des siècles se libérer de l’Islam, si les espagnols oublient que c’est la droite, que ce sont Isabelle La Catholique, Charles Quint, Felipe II, Carlos III, le général Miguel Primo de Rivera, le général Francisco Franco, José Maria Aznar Lopez qui ont fait la grandeur de l’Espagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.