Vinyle et papier – Le grand retour des classiques

Le 8 mai, au parc Brassens de Paris, dans cette ancienne halle aux chevaux où se retrouvent chaque week-end les amateurs de vieux livres, se tenait la journée des collectionneurs de disques vinyles. Surprise : les acheteurs étaient très nombreux. L’industrie de la musique a connu des bouleversements considérables. Après plus d’un demi-siècle de disques, d’abord en […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.